guide de dressage pour chien

Partie 14 : Le bruit

NE FAITES PAS TROP DE BRUIT!

Si votre chien vie dans une atmosphère bruyante au quotidien, vous finirez par le stresser.

De même si vous vivez dans un environnement trop calme, vous aurez besoin de sortirvotre chien quotidiennement pour qu’il s’habitue aux différents bruits.

• Les changements de pression barométrique

La plupart des chiens sentent le changement atmosphérique à l approche d’un orage.

Certains chiens se réfugient dans la salle de bain, les toilettes, leur panier. C’est un comportement instinctif. Laissez-les faire si vous avez suffisamment entraîné votre chien à ce genre de phénomène. En revanche, si votre chien devient trop nerveux et ne vous obéit plus, cela signifie que vous ne l’avez pas suffisamment entraîné donc faites tout votre possible pour le rassurer. 

 

4 - Apprendre le partage à son chien

Alors que pour un chien, un comportement normal est de vouloir attraper tout ce qu’il peut, vous lui apprendrez un autre comportement qui va au-delà de cet instinct.

Faites l’exercice suivant avec votre chien et un autre chien. Asseyez-vous avec les 2 chiens en laisse de chaque côté de vous et disposez 1 à 3 jouets en face de chaque chien. Si votre chien essai de se lever pour aller chercher un des jouets de l’autre chien, retenez-le et rajoutez un jouet à son tas.

Le vol de jouets survient lorsqu’il y a compétition entre 2 chiens. Soyez sûr d’avoir suffisamment de jouets chez vous, une bonne structure sur les règles de conduite et apprenez à vos chiens quels jouets leur appartiennent si vous ne voulez pas qu’ils pensent qu’il est normal d’aller voler ce qui ne leur appartient pas.

Retirer un jouet ou objet de votre chien

Votre capacité à retirer un jouet de votre chien va déterminer votre rôle en tant que maître.

Lorsque vous essayez de prendre le jouet de votre chien, agissez calmement, ne prenez pas un ton coléreux ou votre chien risquerait de se mettre sur la défensive et de mordre le jouet encore plus fort.

Approchez votre chien doucement, sans langage corporel agressif ou de contact visuel.

Prenez la laisse de votre chien et énoncez son prénom assez fort pour qu’il ne soit pas surpris.

Une main sur la laisse et l’autre main tenant une récompense, utilisez un mot simple, « donne », en lui tendant le biscuit. Votre chien devrait lâcher le jouet ou vous laissez le prendre afin de pouvoir manger le biscuit que vous lui tendez. Ainsi cette méthode permettra à votre chien de lâcher son jouet d’une manière positive.

G - Exercices d’obéissance

La meilleure façon d’approcher ce chapitre est de lire le chapitre H et I jusqu’a la fin puis de commencer le processus d’apprentissage à partir de ce chapitre.

Il y a beaucoup de méthodes d’obéissance pour le dressage de votre chien. Il est important de rechercher foncièrement votre dresseur local avant de s’inscrire dans n’importe quelle école (classes en groupe, l’enseignement privé…). Enseigner à votre chien l’obéissance dans un groupe peut être distrayant. Votre chien devra ignorer toutes les actions qui l’entourent et se concentrer sur son apprentissage 

 

Assurez-vous qu’il y a des structures et des programmes, afin de lui enseigner le plus rapidement possible ces fameuses fonctions. Mais comment imaginer créer ces nouvelles fonctions si l'entente de base entre le maître et son chien n'existe pas? C'est pour cela que l'éducation canine doit passer avant le dressage...

Avant de signer pour une classe d’obéissance, visitez l’école et assistez à une classe pour voir comment les chiens et leurs maîtres se comportent. Regardez comment l’instructeur dirige ses classes. Un bon instructeur devrait pouvoir s’occuper d’un chien en besoin sans pénaliser les autres chiens qui attendent des instructions.

Ne sous-estimez pas les fonctions d’obéissance enseignées par un professionnel.

Apprendre négativement par vous-même l’obéissance à votre chien peut engendrer des problèmes comportementaux. Essayez de trouver une école qui propose un « avant dressage » pour votre chien aussi bien qu’un « après dressage ».

1 - Les différents outils

Lorsque vous allez choisir un outil d’entraînement pour votre chien, gardez à l'esprit que le but est qu’il vous obéisse.

Choisir un collier. Le point naturel de contrôle chez l’homme est nos mains; celui des chiens est le cou. Pour les activités d’entraînement, il est recommandé d’utiliser un collier plat pour les petits et moyens chiens et des colliers de dressage et chaînes Torquatus en chrome pour les gros chiens.

Nous vous recommandons de ne pas utiliser des colliers en chaîne étrangleur. L’action d’étranglement à répétition pourrait causer des problèmes de trachée et de cou sur du long terme.

Le clicker est une nouvelle méthode pour entraîner votre chien. Le clicker est une petite boîte en plastique à l’intérieur de laquelle a été intégrée une languette métallique. Quand vous appuyez sur cette languette, un son, le fameux click, est émis. L’entraînement avec le clicker est une méthode à base scientifique pour la communication avec votre chien. Le clicker est un accessoire d'éducation permettant de capter l'attention du chien. Ainsi,

lorsque vous souhaitez donner un ordre à votre chien, vous appuyez sur le clicker et donnez l'ordre voulu. N'oubliez pas la récompense (orale, caresse ou friandise) lorsqu'il obéit. Petit à petit, le chien associe le clicker à vous, à l'obéissance et à la récompense, il obéit donc plus vite

Quel que soit l’outil que vous allez choisir pour votre chien, soyez consistant dans son utilisation. Votre chien vous obéira seulement lorsqu’il porte son collier et/ou sa laisse et ces outils deviendront la source du respect. En revanche si vous lui faites porter sa laisse et son collier sans arrêt, le respect risque de se dissiper. Enlevez-lui ses outils lorsque vous le mettez au panier.